Pléthore de cours en ligne sont désormais disponibles sur la toile et il est souvent difficile de s’y retrouver dans cette jungle. Avec plus de 90 % d’abandon en cours de route, aller au bout d’un MOOC relève d’une alchimie délicate entre sélection soigneuse, motivation et organisation.
Après cet article qui explique le fonctionnement des MOOC, je vous propose aujourd’hui de choisir concrètement votre premier MOOC et surtout de le terminer.
A la fin de cet article, vous trouverez un visuel à télécharger afin de vous aider dans vos choix.

Trouver le bon MOOC ?

Le bon MOOC n’est pas forcément celui de l’université la plus prestigieuse ! C’est surtout celui qui correspond à vos attentes, à votre recherche et qui est compatible avec votre style d’apprentissage.
La première question à se poser est : pourquoi est-ce que je veux suivre un MOOC ?
Dans un premier temps, nombreux apprenants sont mus par la simple curiosité.

Par exemple, pour mon premier MOOC, qui traitait de l’art de faire un discours en anglais, je me suis inscrite par curiosité et pour améliorer mon anglais oral que je pratique de moins en moins depuis que je vis en Pologne. Je n’avais pas d’attentes particulières. L’expérience a été tellement positive et j’ai trouvé le cours d’une telle qualité que j’ai continué les MOOC sur des sujets qui étaient davantage en lien avec mes passions et/ou mon travail.

Une fois que vous avez déterminé vos motivations, cherchez le MOOC qui vous convient (en utilisant par exemple ce moteur de recherche).
La plupart des MOOC proposent une page d’information assez détaillée qui vous permet de vérifier :

    • les informations générales et leur compatibilité avec vos contraintes :
      • dates,
      • durée,
      • langue et sous-titres éventuels,
      • format du cours,
      • charge de travail attendue (généralement exprimé en nombre d’heures par semaine)
    • le contenu du programme (syllabus) détaillé par semaines : correspond-il véritablement à votre besoin et vos attentes ?

Vous êtes tenté de vous inscrire ? N’oubliez pas de visionner la vidéo de présentation ; c’est un excellent premier contact avec le ou les professeurs. Vous ressentirez immédiatement le style d’enseignement, l’aisance face à la caméra et si vous avez envie de suivre un cours de plusieurs semaines avec cette personne.

Il m’est arrivé, une seule fois, de me désinscrire d’un MOOC car le « feeling » ne passait pas ; la voix du professeur et son style me dérangeaient au point de ne pas supporter les vidéos. Si j’avais visionné la vidéo de présentation, je n’aurai même pas pris la peine de m’inscrire !

Définir vos attentes !

Le fait d’exprimer clairement vos attentes peut vous aider à choisir et surtout à terminer un MOOC.
Vous pouvez effectivement suivre un premier MOOC par simple curiosité. Toutefois, passé cette étape de découverte, il faut une sérieuse motivation pour aller au bout du chemin.
Vous pouvez, par exemple, vous poser les questions suivantes :

  • Qu’ai envie / besoin d’apprendre ?
  • Qu’est-ce que j’attends de ce cours ?
  • Comment vais-je utiliser le contenu de ce cours ? (pour les sujets qui ne sont pas de la culture générale)
  • Quels sont les apports positifs que je peux y trouver ?

Généralement, je me donne une semaine pour prendre la température du cours et redéfinir, si nécessaire, mes attentes. Il m’est arrivé d’avoir de grosses attentes sur un cours qui s’est avéré médiocre. Je n’ai pas hésité à me désinscrire du cours ou à revoir mes attentes et consacrer moins de temps au cours en le suivant davantage en dilettante.

J’ai rapidement compris qu’il fallait vraiment avoir du temps pour s’investir sérieusement dans un MOOC, ce qui n’était pas mon cas. Le contenu du MOOC s’est révélé moins intéressant que ce que j’imaginais, donc je n’ai pas regretté de lâcher en cours de route. J’étais surtout satisfaite d’avoir vu concrètement comment ça se passait, ce qui était ma curiosité principale. Je suis contente de savoir que ca existe et je le garde en tête pour le jour où j’aurais davantage de temps libre.

Calibrez votre niveau d’engagement

Dans un MOOC vous êtes totalement libre de suivre les cours à votre façon. À vous de décider de votre niveau d’engagement.
Ainsi, vous pouvez décider d’y aller :

    • en touriste en grappillant quelques informations, sans regarder forcément toutes les vidéos et les supports proposés, ni même répondre aux QCM ((Questionnaire à Choix Multiples))
    • en explorateur et visionner toutes les vidéos, répondre aux quizz et exploiter plus ou moins les autres supports mis à disposition.
    • Enfin, vous pouvez être l’Indiana Jones du MOOC : un aventurier qui va explorer chaque recoin du cours, examiner toutes les ressources, participer activement au forum de discussion et même créer des exercices supplémentaires pour renforcer vos apprentissages et partir à la rencontre d’autres aventuriers des MOOC.

Ma posture préférée est celle de l’aventurier. Toutefois, l’expérience m’a appris qu’il valait mieux planifier le temps accordé aux forums de discussion qui sont, certes, une source d’apprentissage passionnante et de rencontres intéressantes mais également un gros consommateur de temps !

Les p’tits plus

  • Au début, je vous conseille de ne suivre qu’un seul MOOC sauf si vous êtes en vacances ou dans une période d’inactivité.
  • Essayez d’avoir une vision sur plusieurs semaines de votre charge de travail et de votre agenda : n’oubliez pas qu’un MOOC peut s’étaler sur plusieurs semaines et qu’il est difficile de rattraper le retard accumulé. Si, par exemple, des déplacements professionnels  ou les vacances scolaires de vos enfants tombent au milieu du MOOC, il peut s’avérer difficile de dégager assez de temps disponible !
  • Certains cours peuvent manquer de structure au goût de certains participants. N’hésitez pas à mettre en place vos visuels ou outils pour vous aider à clarifier votre charge de travail.

Personnellement, je suis une adepte des cartes mentales qui m’aident à avoir une vision claire de ma charge de travail . J’ai suivi, en Octobre 2013, un MOOC qui était particulièrement mal structuré sur la créativité et l’innovation ; je n’aurais jamais pu terminer ce cours sans un visuel de ce genre réalisé en début de chaque semaine qui me permettait d’avoir sous les yeux les vidéos, les lectures, les exercices à faire ainsi que les travaux optionnels.

Apprendre : comment terminer un MOOC

Apprendre : comment terminer un MOOC

Évidemment, il n’y a aucun problème à abandonner un MOOC en cours de route. J’ai eu de nombreuses discussions avec des étudiants découragés, sur les forums. C’est la raison pour laquelle j’ai rédigé cet article et proposé ce visuel téléchargeable pour vous aider à sélectionner votre MOOC et à poser sur le papier vos attentes.

 

 

Alors prêts pour l’aventure MOOC ?
Je vous souhaite d’agréables découvertes et de belles rencontres au pays de l’apprentissage.

A lire également

 

Vous souhaitez apprendre à apprendre ou bénéficier d’un coaching scolaire? Contactez Aurore Lafougère, coach certifiée